Ni la carence, ni le surdosage ne sont bons pour notre santé. La carence est appelée hypocalcémie, tandis que le surdosage est appelée hypercalcémie. Découvrons toutes les informations à retenir sur chacun d’eux.

L’hypocalcémie

On parle d’hypocalcémie quand la teneur en calcium dans le sang ou la calcémie se trouve en dessous de 85mg/l. La carence en calcium peut provoquer de nombreux effets sur le corps humain notamment des tremblements et crampes musculaires, des spasmes du larynx constatés souvent chez l’enfant, un mauvais fonctionnement du cœur et de l’hypertension artérielle, l’insomnie, les problèmes dentaires, les douleurs au niveau des articulations et des os. L’état de la peau, des ongles et des cheveux peut aussi en dire long sur la carence en calcium : ceux-ci sont abîmés et fragilisés. Parfois l’hypocalcémie est relevée chez les personnes qui ont des problèmes rénaux à l’instar de l’insuffisance rénale. Elle peut aussi toucher des personnes qui présentent une carence en vitamine D. La carence en hormone parathyroïdienne peut aussi représenter un véritable facteur de risque.

L’hypercalcémie

Dans le cas d’une hypercalcémie, la calcémie est d’une valeur qui excède 105mg/l. Souvent, une telle calcémie conséquente est relevée dans les cas d’hyperparathyroïdies ou d’hypervitaminoses D. Ou bien chez les personnes qui sont atteintes de cancers en stade avancé, et des personnes atteint de la maladie d’Adisson. Le surdosage en calcium est néfaste pour l’état de santé d’un individu, il peut favoriser par exemple des problèmes de fonctionnement du cœur qui peuvent entraîner la mort. Contrairement à l’hypocalcémie, l’hypercalcémie peut être causée par une augmentation de la sécrétion d’hormone parathyroïdienne. Aujourd’hui, on distingue différents types d’hypercalcémie dont :

• L’Hypercalcémie aiguë
• L’Hypercalcémie d’immobilisation
• L’Hypercalcémie iatrogène
• L’Hypercalcémie néoplasique

En cas de doute, ou lorsque vous présentez l’un des signes du surdosage ou de carence en calcium, n’hésitez pas à consulter immédiatement votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *